17 mars 2021
Partager sur :

Adopté ! La préservation de l'environnement sera inscrite dans la Constitution

Mardi 16 mars 2021, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement.



Quelques mois après la présentation des conclusions de la Convention citoyenne pour le Climat (CCC), les députés adoptent le principe selon lequel la France « garantit la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique ». 



Ce vote est historique et ce sont les députés de la majorité qui ont mis en oeuvre cette mesure, faisant de la France l’un des premiers pays au monde à intégrer le dérèglement climatique dans sa Constitution.



Conscient de l’impact du réchauffement climatique pour les générations futures, François Cormier-Bouligeon salue un vote issu d’un processus de démocratie participative inédit. Ce texte, au-delà de la symbolique, a une portée juridique suffisamment forte pour faire évoluer les choses dans le bon sens.



Ce vote s’inscrit dans le projet de loi de lutte contre le dérèglement climatique et de renforcement de la résilience face à ses effets (dit «Climat et Résilience») issu des propositions formulées par la Convention citoyenne pour le Climat qui sera examiné la semaine prochaine dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.



Il a vocation de repenser notre modèle de développement vers une société neutre en carbone, plus résiliente, plus juste et plus solidaire tout en inscrivant l’écologie dans le quotidien des Françaises et des Français.   

Dans le Cher

Après l’Estonie, retour en Berry !

19 septembre 2022
Dans le Cher

L’Etat engagé pour notre territoire du Cher et ses habitants

16 septembre 2022
Dans le Cher

Concressault inaugure le parvis de son église et une nouvelle exposition

16 septembre 2022
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales