18 janvier 2024
Partager sur :

La France à la tête de la coalition "Artillerie pour l'Ukraine"

Ce matin, j’ai participé aux côtés du ministre des Armées Sébastien Lecornu au lancement de la coalition « Artillerie pour l’Ukraine », accompagnés en visio par le ministre ukrainien de la défense Rustem Oumerov.


Cette coalition vise à renforcer le soutien militaire à Kiev, à la fois à court terme en fournissant aux forces armées ukrainiennes des capacités pour la défense de leur territoire, mais aussi sur le long terme en construisant la future artillerie ukrainienne au moyen de partenariats industriels ambitieux et innovants.


Aux côtés des États-Unis, la France, forte de son expertise industrielle et opérationnelle dans ce domaine, co-préside la coalition artillerie. Le ministre des Armées a d'ailleurs souligné l'importance de Nexter KNDS et de son site de Bourges qui fabrique les célèbres canons Caesar et a salué ma présence au lancement du programme.


L’objectif est de produire 72 Caesars en 2024 pour l’Ukraine qui en compte déjà 49. Cela se traduira par une activité soutenue chez Nexter KNDS Bourges. Cela souligne la qualité et la fiabilité de cet armement.


En novembre, j’ai voté avec mes collègues députés le renforcement du fonds de soutien à l’Ukraine à hauteur de 200 millions d'euros dans la loi de finances. Une partie de ces fonds servira à financer 12 Caesars. Les autres membres de la coalition contribueront au financement des 60 restants.


Ces nouvelles commandes se traduiront par beaucoup d’heures de travail par les très compétents salariés de la canonnerie de Bourges mais aussi pour leurs collègues de La Chapelle Saint-Ursin qui produisent les obus de 155 tirés par le canon Caesar !

En France

6 Juin 1944 - 6 Juin 2024

06 juin 2024
À l'Assemblée Nationale

Jardins suspendus de Sancerre : une merveille !

02 juin 2024
Dans le Cher

Foué du 1er d'jin à Pessié : tradition respectée !

01 juin 2024
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales