Jean Castex présente sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale
08 juillet 2020
Partager sur :

Jean Castex présente sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale

Hier après-midi, le Premier ministre Jean Castex a présenté sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale.

Député du Cher, François Cormier-Bouligeon a voté en faveur de cette nouvelle étape du quinquennat qui va miser sur la jeunesse, les territoires et une économie innovante, écologique et solidaire.


Républicain de progrès, le député du Cher a particulièrement applaudi le rappel vibrant des valeurs de la République, notamment le principe de laïcité, ainsi que la volonté exprimée d’une démocratie apaisée, prenant le temps de l'écoute et du dialogue avec les partenaires sociaux pour mieux rassembler les Français.


Président du groupe d’études sur le Sport à l’Assemblée nationale, François Cormier-Bouligeon a apprécié que l’accent soit mis sur le sport pour tous, le sport à l’école et le sport santé, sujets qu'il défend depuis son élection au Palais-Bourbon.


Lors de son discours, le nouveau Premier ministre a exposé les lignes directrices de la politique qu’il entend mener sous l’autorité du Président de la République avec le soutien de la majorité parlementaire.



1- La première urgence pour le gouvernement concernera l’emploi des 700.000 jeunes arrivant en septembre sur le marché du travail alors que notre économie est sévèrement impactée par la crise de la Covid-19. Pour les soutenir, des mesures très fortes seront mises en œuvre en leur faveur :
- une réduction du coût du travail de 4.000€ par an pour les jeunes de moins de 25 ans, jusqu’à 1,6 SMIC, pour une durée d’un an
- 300.000 parcours et contrats d’insertion
- 100.000 missions supplémentaires en service civique

Pour nos jeunes encore étudiants, les repas au restaurant universitaire seront à 1€ pour les élèves boursiers dès septembre.



Le deuxième objectif du gouvernement est de créer les conditions d’une croissance économique plus robuste, plus innovante, plus écologique et plus solidaire à travers un plan de relance doté de 100 milliards d’euros qui couvrira tous les grands secteurs d’activité dès septembre :
- Préservation de l’emploi à travers le dispositif d’activité partielle : 30 milliards d’euros en 2020 et 8 milliards d’euros en 2021.
- Développement des compétences : en investissant 1,5 milliards d’euros supplémentaire dans la formation pour créer 200.000 places de formation supplémentaires en 2021.
- Réforme de l’Assurance chômage, qui sera abordée vendredi 17 juillet avec les partenaires sociaux à l’occasion de la conférence du dialogue social. Le lien de confiance avec les territoires sera renforcé.


Le troisième objectif est le soutien aux collectivités territoriales, en particulier sur l'investissement en faveur du développement durable et de l'aménagement du territoire.
- Le droit à la différenciation des collectivités territoriales sera consacré par une loi organique et en engageant une nouvelle étape de décentralisation pour simplifier et rendre plus efficace l’organisation interne de l’État au niveau du département.
- D'ici à la fin 2021, tous les territoires seront dotés de contrats territoriaux de développement écologique dont les élus et les citoyens seront les acteurs.  

Dans le Cher

François Cormier-Bouligeon promeut le SNU aux côtés de la Secrétaire d'Etat Sarah El Haïri

27 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Rencontre avec les industriels de la Défense, à l'aune de la loi de programmation militaire !

20 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Amélioration de l’accès aux soins : loi Rist !

19 janvier 2023
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales