05 février 2024
Partager sur :

Carte scolaire 2024-2025 : rencontre avec le Directeur académique pour soutenir nos écoles publiques

Hier matin, j'ai rencontré le directeur académique du Cher Pierre-Alain Chiffre et la Directrice Adjointe Christelle Bondeau pour évoquer la carte scolaire de notre département pour l'année 2024 - 2025.

Le budget de l’Éducation nationale est en hausse cette année encore, comme chaque année depuis que je suis député. Il est et reste le premier budget de notre nation. Il ne saurait en être autrement. 

Notre département du Cher perdrait toutefois plus de 500 élèves à la rentrée de septembre 2024 et il nous est demandé de rendre autour de vingt postes. Je considère que cet effort demandé au Cher est très largement excessif.

De nombreuses communes, notamment au Nord de Bourges, dans les Terres du Haut-Berry, le Pays-Fort, le Sancerrois et le Val de Loire se sont organisées depuis plusieurs années en RPI (regroupements pédagogiques intercommunaux) pour offrir aux élèves et à leurs professeurs les conditions les plus propices à une instruction publique de qualité. C’est un travail pédagogique des équipes enseignantes et un investissement financier des communes que je veille et veillerai à faire respecter.

L’administration de l’Éducation nationale doit aussi mettre en œuvre des mesures utiles et efficaces comme le dédoublement des classes dans les REP et REP+ et les décharges pour les directeurs d’écoles qui sont un progrès.

Ces mesures ne doivent pas se faire au détriment des écoles des communes qui se sont organisées ou qui seront nécessairement amenées à le faire dans un avenir proche.

C’est pourquoi j’appelle mes collègues parlementaires du Cher, au delà de nos différences partisanes, les communautés éducatives et les citoyens à se mobiliser à mes côtés dans des actions constructives et déterminées pour obtenir du Recteur de l’Académie Orléans-Tours et du Gouvernement les moyens nécessaires à une école républicaine à la hauteur des enjeux du Cher.

Le Premier ministre Gabriel Attal l'a affirmé : l'École publique est la mère des priorités. Je suis ô combien en accord avec cela !
En France

Missak et Mélinée Manouchian au Panthéon : un hommage aux résistants étrangers morts pour la France

21 février 2024
Dans le Cher

Marais de Bourges : formidable projet de potager pédagogique de l'école Cour Chertier

20 février 2024
Dans le Cher

Atout Autisme GEM 18 : un modèle d'humanité

19 février 2024
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales