21 juillet 2022
Partager sur :

TRIBUNE : La Gironde est dévastée par le feu ! La Sologne est tout autant menacée ! Pour la sauver il est urgent de stopper son engrillagement qui fait chaque jour davantage de la forêt solognote une prison !

« La Gironde est dévastée par le feu ! La Sologne est tout autant menacée ! Pour la sauver il est urgent de stopper son engrillagement qui fait chaque jour davantage de la forêt solognote une prison ! »


Alors que la France comme l’Europe enregistrent en ce mois de juillet des records de chaleur conduisant à une sécheresse extrême qui embrase les forêts françaises, les conséquences terribles du dérèglement climatique pour les territoires, les paysages et la biodiversité sont plus que jamais évidentes et menaçantes.


Dans le 6e Rapport du GIEC, récemment rendu public, il est établi que des territoires autrefois à l’abri des incendies pourraient être de plus en plus fréquemment frappés par les effets du réchauffement climatique. Ainsi, le risque des incendies va s’étendre, et « augmenter … notamment dans les régions Pays de la Loire et Centre-Val de Loire où l’on va assister à une hausse significative des incendies dans le futur » selon les projections du GIEC comme l’a déclaré le 28 juin dernier Jean-Luc Dupuy, chercheur à l’INRAE, qui étudie la propagation des feux et leur évolution en Europe.


Alors que les incendies ont ravagé la Gironde, montrant des pompiers freinés dans leur intervention par des grillages et des animaux piégés dans une forêt en feu, l’impérieuse nécessité d’agir sans délai s’impose partout et notamment pour sauver notre Sologne !


Son engrillagement, principalement lié à l’horrible et intolérable pratique de la chasse en enclos, prend au piège les animaux et défigure la nature.


Élus de différentes sensibilités, habitants et amoureux de la Sologne, associations de randonneurs et de chasseurs, tous dénoncent depuis plusieurs années auprès des Ministres et gouvernements successifs cette mutilation violente du vaste et merveilleux territoire solognot.


En Sologne aujourd’hui on compte 4 000 km de clôture, avec des espaces fermés allant jusqu’à 4 000 hectares !


Que se passera-t-il le jour où l’intervention urgente des pompiers sera freinée par les grillages dans leur combat contre l’incendie où des milliers d’animaux, emprisonnés, seront brulés vifs dans ces prisons ?


Comment ne pas dénoncer l’agression de ces enclos grillagés pour la biodiversité comme pour l’avenir de la forêt ?


Comment ne pas dénoncer les risques sanitaires majeurs (peste porcine) que font courir l’importation massive de gibier dans ces enclos ?


Comment regarder ailleurs quand notre forêt se meurt, que nos plus beaux paysages sont ainsi mutilés ?


Pourquoi rester impuissant quand notre biodiversité se consume, quand le vivant est pris au piège ?


Dès janvier 2020, un rapport interministériel montrait combien l’engrillagement portait atteinte à la biodiversité, aux paysages, au tourisme, à la gestion de la forêt, à l’éthique de la chasse comme à la sécurité face au risque d’incendie. Ce rapport des Ministères de l’Environnement et de l’Agriculture préconisait des mesures fortes pour rendre à la Sologne sa nature et sa biodiversité. Ce rapport est jusqu’à aujourd’hui resté lettre morte.


Dès aujourd’hui, et alors que la justice vient de donner raison à la Région Centre-Val de Loire qui a fixé des limites à l’engrillagement contre ceux qui veulent continuer à détruire ce si beau territoire, nous en appelons à Madame la Première Ministre pour que, sans délai, soit interdit cet engrillagement porteur de menaces si violentes pour la Sologne. Par tous les moyens, ceux de la loi et ceux qui imposent à tous son respect, la menace évidente que constitue l’engrillagement de la Sologne dans la lutte contre les incendies doit être écartée.


Prochainement nous appellerons à une très large mobilisation toutes celles et tous ceux qui veulent prendre part à ce mouvement en associant les habitants et leurs élus, les associations de promeneurs comme de chasseurs, et tous les défenseurs de la Sologne afin d’élaborer une Charte commune soumise à la signature du plus grand nombre.


François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire,

Nicolas VANIER, Réalisateur et explorateur,

François CORMIER – BOULIGEON, député du Cher

François CLUZET, Acteur

Jean-François BRIDET, vice-Président de la Région Centre-Val de Loire délégué à la Biodiversité, aux Parcs Naturels Régionaux, à la Loire et rivières, à l'eau, à l'air et à la condition animale


Les signataires de cette tribune et initiateurs de cette démarche en appellent au rassemblement le plus large pour que l’urgence fasse consensus.


Avec les Associations, les élus du territoire régional, les responsables et acteurs concernés et impliqués, ils tiendront une CONFERENCE DE PRESSE et engageront une nouvelle étape de la mobilisation pour que cesse l’engrillagement de la Sologne le Jeudi 8 septembre 2022 à Orléans (45)

Dans le Cher

Après l’Estonie, retour en Berry !

19 septembre 2022
Dans le Cher

L’Etat engagé pour notre territoire du Cher et ses habitants

16 septembre 2022
Dans le Cher

Concressault inaugure le parvis de son église et une nouvelle exposition

16 septembre 2022
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales