12 octobre 2021
Partager sur :

Annonce du plan France 2030

Le président de la République a détaillé, ce mardi 12 octobre, les secteurs prioritaires pour faire émerger les champions français et européens de demain dans le cadre de son plan France 2030. Le député du Cher, François Cormier-Bouligeon, salue ces annonces qu'il juge à la hauteur des enjeux de la France pour les années à venir.


 La clé de la stratégie France2030 est notre indépendance productive. "Si on ne réindustrialise pas le pays, on ne pourra redevenir une grande nation d’innovation et de recherche."


La France a un "besoin impérieux" d’accélérer l’investissement public dans l’innovation de rupture et la croissance industrielle. Le président de la République a annoncé un plan d'investissement de 30 Md€ dans les secteurs d'avenir : semi-conducteurs, batteries électriques, intelligence artificielle, nucléaire, avion bas carbone ou encore agriculture, avec un objectif d'accompagner la transition écologique.


L'objectif est de bâtir l'humanisme du XXIe siècle : « Mieux produire, mieux vivre, mieux comprendre le monde »



Le plan comporte ainsi 10 grands objectifs, répartis en trois catégories :



Mieux produire 


  •  Faire émerger des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants, plus sûrs, pour mieux gérer nos déchets (1 Md€ dans plusieurs projets).
  • Devenir le leader de l’hydrogène vert (+500 M€ dans les énergies non renouvelables).
  • Décarboner notre industrie (-35% d'émissions de CO2 entre 2015 et 2030).


Investissement total : 8 Md€.


  • Produire 2 millions de véhicules électriques et hybrides.
  • Produire le premier avion bas-carbone


4 Md€ pour ces acteurs des transports du futur.



Mieux vivre


  • Investir dans une alimentation saine, durable et traçable : 2 Md€ (500 M€ de fonds propres) pour l’agriculture et l’alimentation.
  • Mieux se soigner en produisant au moins 20 biomédicaments contre les cancers, maladies chroniques, dont celles liées à l’âge, et en créant les dispositifs médicaux de demain : 3 Md€ (7,5 Md€ dans le plan "Innovation Santé 2030" annoncé en juin).
  • Placer la France à nouveau en tête de la production des contenus culturels et créatifs.


Mieux comprendre le monde


  • Prendre toute notre part à la nouvelle aventure spatiale (mini-lanceurs réutilisables d’ici 2026, etc).
  • Investir le champ des grands fonds marins.

Total des investissements : 2 Md€. 



 Pour réussir ce plan ambitieux, nous devrons remplir 5 conditions :


  • Sécuriser l’accès à nos matériaux (approvisionnement en plastiques et métaux, recyclage, filière bois, etc). Au total, 1 Md€ (500 M€ de fonds propres).


  • Sécuriser l’accès aux composants électroniques à travers une stratégie européenne et française. Total des investissements : 6 Md€


  • Maîtriser les technologies numériques (intelligence artificielle, cyber, le cloud, quantique, etc).


  • Soutenir nos talents : 2,5 Md€ investis pour accélérer la formation, etc.


  • Mener une révolution du capital pour soutenir nos innovations et aider nos start-up à accélérer. Au total, 5 Md€ dont 3 en fonds propres.



Ce plan est construit avec une approche européenne, celle d'une gouvernance refondue autour de 3 principes : simplifier, faire confiance aux innovations industrielles et culturelles, prendre des risques. Les enveloppes présentées seront évolutives suivant les besoins.

Dans le Cher

François Cormier-Bouligeon promeut le SNU aux côtés de la Secrétaire d'Etat Sarah El Haïri

27 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Rencontre avec les industriels de la Défense, à l'aune de la loi de programmation militaire !

20 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Amélioration de l’accès aux soins : loi Rist !

19 janvier 2023
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales