15 octobre 2021
Partager sur :

Hommage à Samuel Paty, héros et martyr républicain

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, perdait la vie pour avoir enseigné la liberté d’expression à ses élèves en cours d’éducation civique. Un an après sa mort, François Cormier-Bouligeon, député du Cher, lui rend hommage :


Fidèle héritier des hussards noirs de la République il portait haut nos valeurs et principes républicains universels : liberté, égalité, fraternité, laïcité, liberté absolue de conscience, liberté d’expression.


Samuel Paty ne pratiquait pas l’autocensure, il était un professeur courageux. Un terroriste l’a lâchement assassiné au nom de l’idéologie islamiste, peste brune de notre temps. Un an après cet abject assassinat, je rends hommage à Samuel Paty et j’apporte mon soutien à l’ensemble des enseignants de France, notamment ceux prodiguant l'éducation morale et civique, aux agents de l’Éducation nationale ainsi qu’à nos élèves.


Je salue l’initiative de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des sports, de consacrer la dernière heure de cours de cette journée du 15 octobre à des échanges sur les thèmes de la liberté d’expression et de l’esprit critique. Les principes républicains ne peuvent être remis en cause, ils doivent au contraire être défendus et expliqués car c’est grâce à leur respect que nous pouvons vivre unis dans une même nation, par-delà nos différences.


Je réaffirme à tous nos concitoyens, et en premier lieu à notre jeunesse, que la laïcité instaure comme principe premier le respect de la liberté de conscience de chacun et permet ainsi à chaque citoyen d’être protégé, qu’il soit athée, agnostique ou croyant et ce quelle que soit sa religion.


Nous devons collectivement déjouer le piège identitaire qui veut fracturer la République en la prenant en étau entre les partisans d’une idéologie raciste que sont Madame Le Pen et Monsieur Zemmour et les islamistes qui veulent remplacer les lois de la République par d’autres qu’ils présentent indument comme religieuses et qui ne sont qu’un fascisme théologique.


La République est le meilleur rempart contre ces causeurs de haine et l’instruction publique est le meilleur outil d’élévation et d’émancipation de notre jeunesse. Les républicains de tous bords doivent se rassembler derrière cette vision dont Samuel Paty fût le meilleur héraut.


C’est pourquoi je soutiens la proposition de baptiser un établissement scolaire à son nom dans chaque département de France. Député du Cher, je propose au maire de Bourges Yann Galut de nommer une des écoles de Bourges « Ecole publique Samuel-Paty ».

En France

Célébrons les enseignants de l'école de la République !

05 octobre 2022
Dans le Cher

Courir pour soutenir la lutte contre le cancer : les foulées octobre roses à La Chapelle Saint-Ursin

02 octobre 2022
Dans le Cher

Conférence des énergies renouvelables à Sainte-Montaine

30 septembre 2022
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales