09 janvier 2021
Partager sur :

Réforme du calcul des APL : vers des allocations plus justes, équitables et logiques

Jusqu'alors , l’Aide Personnalisée au Logement (APL) était calculée sur les revenus touchés 2 ans auparavant (N-2), sans tenir compte des changements de situation professionnelle ou familiale intervenus sur la période.



Depuis le 1er janvier 2021, les APL sont calculées tous les trois mois, sur la base des revenus des douze derniers mois connus.



En s’actualisant plus rapidement, l'allocation correspondra ainsi à leurs vrais revenus du moment :

  • Ceux dont les revenus ont baissé verront donc leur APL augmenter car leur situation sera mieux prise en compte.
  • Ceux qui verront leur aide baisser seront uniquement ceux dont les revenus ont progressé depuis deux ans.



S’agissant des étudiants salariés bénéficiant d’un forfait pour la prise en compte de leurs revenus pour le calcul de leur APL, leur niveau ne sera pas revu à la baisse. Soit il n’évoluera pas, soit il augmentera pour les étudiants qui reçoivent un revenu salarié supérieur à ce même forfait.



Concernant les jeunes qui habitent toujours chez leurs parents tout en touchant les APL, le Gouvernement réfléchit à une aide à l'installation, ponctuelle, afin de les soutenir. Il précisera le dispositif dans les prochaines semaines. 




© Photo : Le Berry Républicain
À l'Assemblée Nationale

Rencontre avec les industriels de la Défense, à l'aune de la loi de programmation militaire !

20 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Amélioration de l’accès aux soins : loi Rist !

19 janvier 2023
À l'Assemblée Nationale

Lutte contre l’engrillagement de la Sologne : C’est voté en commission !

18 janvier 2023
Inscription à la lettre d'information

Restons en contact ! Tenez-vous informé des actualités nationales et locales